L’Usine 4.0 : vers une nouvelle révolution industrielle ?

L’usine connectée, cyberusine, usine du futur, peu importe la manière de la nommer cette mutation est présentée comme la 4ème révolution industrielle après celle de la mécanisation, celle de la production de masse et celle de l’automatisation.

L’industrie 4.0 correspond en fait à l’intégration du monde virtuel de l’information, de l’internet, avec le monde réel et concret des équipements, des machines et des installations industrielles. Bien utilisée, cette intégration peut apporter énormément en productivité et en qualité pour les industries. En effet, en interconnectant les machines, les processus de production, les sites… on arrive à une vision d’ensemble du processus industriel et de l’usine étendue qui intègre l’ensemble des acteurs, y compris externes. Cela apporte une flexibilité et une capacité à piloter et à adapter les processus bien plus grande ainsi que des capacités d’analyse et de prévision bien plus importantes.

L’industrie 4.0 c’est un système global interconnecté, dans lequel machines, produits et systèmes communiquent en permanence.
L’usine elle-même devient en quelque sorte une entité intelligente grâce aux réseaux d’acteurs et d’équipements qui la composent (on parle même parfois de « smart factory« ).

La « Smartfactory » ou usine 4.0 vise à réaliser de nouveaux gains de compétitivité et à optimiser des consommations par l’efficacité énergétique.

Le BIM en 3 points

Le BIM en 3 points

Le Building Information Model (BIM) ou la maquette numérique en français, est un fichier numérique rassemblant une modélisation en 3D et l’ensemble des informations techniques d’un ouvrage. Cette description des bâtiments devrait devenir obligatoire dans les marchés publics d’Etat à l’horizon 2017.

Selon nous, voici les 3 principaux avantages de cette technologie :

  • un outil de travail collaboratif.

Il simplifie l’échange d’informations entre les différents partenaires présents sur le chantier. Les équipes peuvent concevoir, visualiser, simuler et coopérer plus facilement dans la réalisation du projet.

  • une maquette évolutive.

Celle-ci se bâtit au fur et à mesure du projet et permet de visualiser de manière immédiate les avancements de la construction ou les modifications apportées. Pour le client, la simulation du résultat final apporte une véritable plus value en terme de projection par rapport aux plans classiques.

  • une fiche d’identité du bâtiment.

Ce concept de modélisation permet de consigner l’ensemble des étapes de construction ou de rénovation des bâtiments. Ainsi, une maîtrise des coûts en temps réel est rendue possible. Après la livraison de l’ouvrage, la maquette numérique permet de faciliter la gestion du patrimoine.

 

La meilleure qualité de service

“Vouloir offrir la meilleure qualité de service est une chose. Pouvoir le faire en est une autre. Pour cela, je peux compter sur mes collaborateurs. Sur leur implication, leur rigueur, leur réactivité, leur esprit d’initiative. Ils vous accompagnent et veillent à la sérénité de vos projets. Pour que nous puissions bâtir, ensemble, une relation de confiance durable.”

Laurent Benchetrit, Dirigeant d’AUPHYS Technologie

Un salarié opérationnel n’est pas forcément un collaborateur intégré

Lors de la présentation du blog à nos équipes, un de nos collaborateurs a souhaité réagir en énonçant le terme « intégration ». Aujourd’hui, nous avons désiré aborder cette thématique sur le blog.

L’intégration d’un salarié est une problématique de recrutement commune aux entreprises. Pourtant, elle est une phase, lorsqu’elle est réussie, garante d’efficacité puisqu’elle assurera le transfert des compétences et du savoir-faire. Il est donc fondamental de ne pas la sous-estimer.

Chez Auphys, nous accompagnons nos collaborateurs pour que le processus d’intégration au sein de l’entreprise dans laquelle ils sont missionnés s’accomplisse le mieux possible. Les clés de la réussite de cette phase sont la connaissance du client, la prise en compte de ses évolutions stratégiques, de ses attentes mais aussi de sa culture d’entreprise : observation, humilité et adaptabilité.

Écoute, réactivité, performance

“L’écoute, la réactivité et la performance sont mes leitmotivs quotidiens, ainsi je mets toute mon exigence au service de la réussite des projets de nos clients. Etre responsable d’agence c’est s’engager auprès de nos clients et aussi auprès de nos collaborateurs dans un accompagnement dédié, un management humain pour garantir le succès à chaque étape de nos projets.”

Patricia Cumin, Responsable d’agence AUPHYS Technologie